Gestion de l’eau

Les associations de protection des lacs

 
APELOR : ASSOCIATION POUR LA PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT DU LAC ORFORD
Courriel : info@apelor.ca
Contact : Ronald J. McRobie
 
APELS : ASSOCIATION POUR LA PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT DU LAC STUKELY
Site web : www.lacstukely.com
Contact : M. Yves Quintin, président
APLP : ASSOCIATION POUR LA PROTECTION DU LAC PARKER
Téléphone : 450-297-0779
Courriel : jbarwicz@gmail.com
Contact : Andrzej Barwicz
ARPELA : ASSOCIATION DES RÉSIDENTS POUR LA PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT DU LAC D’ARGENT INC.
Site web : www.arpela.ca
Courriel : info@arpela.ca
Contact : Michèle Desrochers, présidente

CARTE DU LAC D’ARGENT

Petite histoire de la réglementation sur les embarcations moteur au Lac d’Argent

 

Qualité de l’eau des lacs

Vous retrouverez ici les résultats des échantillonnages de chacun des lacs.

Analyse d’eau potable (puits)

Chaque année, les associations de protection des lacs offrent à leurs membres la possibilité de procéder à une analyse de la qualité de leur eau potable à un tarif préférentiel.

ARPELA:

Service offert le 4 juin prochain. Inscription préalable nécessaire en écrivant à info@arpela.ca. Service offert aux membres seulement (adhésion possible pour obtenir le service).

Tarif:

  • Coliformes seulement: 50 $
  • Coliformes et entérocoques: 75 $
  • Coliforme et arsenic: 110 $
  • Arsenic seulement: 60 $
  • Analyse de 3 métaux: 75 $
 
APLP

Inscription préalable nécessaire en écrivant à aplpeastman@gmail.com avant le 10 juin. Service offert aux membres et non membres (coûts différents).

Tarif (non-membres):

  • Coliformes seulement: 50 $ 
  • Coliformes et entérocoques: 70 $
  • Coliforme, entérocoque et arsenic: 112 $
  • Arsenic seulement: 61 $
  • Coliformes (étangs artificiels): 43 $
  • Caractérisation complète (nouveau puits): 480 $

Si vous désirez profiter de ces offres, contacter directement les associations!

Stations de lavage

Les propriétaires d’embarcations légères et nautiques (canot, kayak, chaloupe, planche à pagaie) ont accès gratuitement à une station de lavage au parc Missisquoi-Nord à Eastman (37 rue des Pins Sud). La construction de cette station de lavage est le fruit d’une collaboration entre les municipalités de Bolton-Est et Eastman afin d’intensifier leurs efforts pour combattre les espèces exotiques envahissantes (EEE). 

Station de lavage pour petites embarcations 
Parc Missisquoi-Nord
37 rue des Pins Sud
Gratuite
*Notez que la station de lavage sert EXCLUSIVEMENT à nettoyer les embarcations nautiques. Une surveillance caméra est en fonction et les fautifs sont passibles d’amendes.

Station de lavage pour grandes embarcations
Parc Normand
59, ch. des Normand
5$ pour les embarcations non-motorisées et de 15$ pour les embarcations motorisées

Les deux stations de lavage sont accessibles en tout temps du 26 avril  au 14 octobre 2024.

Un geste nécessaire et obligatoire

Il est essentiel de nettoyer les embarcations avant de changer de plan d’eau pour limiter la propagation des espèces exotiques envahissantes. La Municipalité d’Eastman a un règlement qui oblige le lavage des embarcations avant toute mise à l’eau. Le présent règlement s’applique à tous les plans d’eau situés en tout ou en partie sur le territoire de la municipalité d’Eastman.

Des horodateurs émettent une preuve de lavage une fois l’embarcation nettoyée, ce qui évite des amendes aux utilisateurs en cas de contrôle de la part de la patrouille verte, qui sera active durant toute la belle saison. 

Milieux humides

Les milieux humides se définissent et se distinguent des milieux secs par le type de sol et par la végétation qui s’adaptent à des niveaux d’eau élevés. Un milieu humide est constitué d’un site ou d’un ensemble de sites saturés d’eau ou inondés pendant une période suffisamment longue pour influencer la nature du sol et la composition de la végétation. La délimitation d’un milieu humide correspond à la transition entre le milieu terrestre et aquatique. Les milieux humides incluent les étangs, les marais, les marécages ou les tourbières.

Ils agissent comme filtre et comme milieu de rétention atténuant ainsi les impacts des inondations et abritent une faune et une flore particulière. Plusieurs espèces végétales et animales qui s’y trouvent sont considérés comme étant menacées ou vulnérables. Ces milieux sont protégés et la construction est interdite.

Prenez note qu’il n’est donc permis de faire aucune intervention dans les milieux humides à Eastman. (règlement de zonage, article 12.15)

Voici un lien utile: www.reperteau.info

Voici un lien utile: https://www.milieuxhumides.com/

Bandes riveraines

Documentation sur les bandes riveraines

Programme de subvention pour l’achat d’arbustes à des fins de végétalisation des bandes riveraines

Vous avez une propriété en bordure d’un lac ou d’un cours d’eau? Avez-vous une bande riveraine bien végétalisée? Au cours des dernières années, des efforts considérables ont été déployés par la municipalité pour sensibiliser les résidents riverains à l’importance des bandes riveraines végétalisées pour la protection des plans d’eau.

En effet, toutes les études affirment que plus une bande riveraine est profonde, plus elle sera efficace. La règlementation oblige qu’une bande de 10 m (15 m en cas de pente forte) soit végétalisé et que dans la première moitié (5 m ou 7,5 m), aucun contrôle de la végétation ne soit faite. Il est recommandé d’y implanter plusieurs strates de végétation (arbres, arbustes, herbacées).

Afin d’encourager les propriétaires riverains à maintenir un couvert végétal approprié et conforme à la réglementation municipale en vigueur, un programme de subvention pour l’achat d’arbres et d’arbustes a été mis en place. Les espèces disponibles dans le cadre du programme ont été sélectionnées selon leurs capacité à s’adapter à l’environnement spécifique d’une bande riveraine (humidité, etc.). 

À travers la commande de la MRC de Memphrémagog, la Municipalité d’Eastman offre la possibilité d’obtenir ces arbustes et arbres gratuitement, jusqu’à un maximum de 125 $/adresse (propriété). Le montant total destiné à ce programme de subvention est de 2 500 $, donc selon la demande, ce sera premier arrivé, premier subventionné.

Le programme est maintenant terminé pour cette année. La subvention a été utilisée en entier, au bénéfice des citoyens!

Gestion des eaux pluviales et de ruissellement

Des mesures permettant de retenir les eaux de ruissellement et de traiter les eaux pluviales doivent être mises en place pour toute nouvelle construction ou agrandissement d’un bâtiment principal résidentiel et pour la construction d’un garage.

Ces mesures doivent permettre de retenir les eaux de ruissellement sur le terrain de façon à ne pas augmenter le volume des eaux de ruissellement qui prévalait avant tous travaux. Les mesures doivent permettre de constater que le volume d’eau est essentiellement le même par rapport à la situation initiale.

Voici quelques exemples de mesures à utiliser :
– Aménagement ou nivellement contrôlé du terrain pour ralentir l’écoulement et maximiser l’infiltration;
– Jardins de pluie et plantation;
– Entrée de cour et trottoir perméable (pavage poreux, pavés imbriqués perméables, etc.);
– Aménagement paysager plus absorbant;
– Baril de pluie pour réutilisation de l’eau pluviale;
– Fossés de drainage aménagés et végétalisés;
– Maintien de végétation existante et biorétention;
– Puits d’infiltration;
– Bandes tampons et bandes de végétation filtrantes particulièrement le long des fossés;
– Toits verts;
– Plantation d’arbres;
– Pour un terrain en pente, favoriser un aménagement en paliers ou escaliers favorisant la pénétration de l’eau dans les sols;

De plus, les eaux pluviales en provenance d’un toit doivent être obligatoirement évacuées par l’un des moyens suivants :
− sur une surface végétalisée adjacente au bâtiment;
− dans un puits percolant;
− dans un jardin de pluie;
− dans un baril pour la réutilisation;

Guide de conception d’un jardin de pluie

Guide explicatif des impacts de l’urbanisation et de la construction de bâtiment

Analyse de la vulnérabilité de la source d’eau potable

Description du site de prélèvement

Les renseignements du site de prélèvement sont énumérés ci-dessous :

Le type d’usage :

En permanence dans le lac Orford

La localisation géographique :

Prise d’eau : 45°17’40.78’’N 72°16’22.91’’O

Bâtiment de surpression : 45°17’48.03’’N 72°17’15,75’’O

Le type de prélèvement d’eau :

Le bâtiment de surpression est situé au 22 Chemin Orford-sur-le-Lac et est relié en vase communiquant avec le lac Orford

La profondeur du prélèvement :

23 mètres de profondeur du lac

Confirmation par le Ministère de la recevabilité dans le cadre du PPASEP du rapport d’analyse de vulnérabilité d’un prélèvement en eau de surface

Aires de protection immédiate, intermédiaire et éloignée du site de prélèvement situé dans le lac Orford

Niveaux de vulnérabilité des eaux de surface exploitées par le prélèvement selon six indicateurs